AOÛT 2003

Le 24 août 2003, mon amie Katarina m'a prêté un livre sur la Cuisine vivante. Je l'ai lu le soir même et, dès le lendemain matin, je me suis mise au régime végétalien cru et biologique. Après seulement trois mois de ce mode d'alimentation saine, les douleurs du rhumatisme articulaire à mes mains et à mes hanches ont disparu. J'ai encore quelques doigts tordus et des articulations enflées, mais la douleur et l'incapacité ont disparu. Imaginez cela ! Ma mère biologique devait faire face quotidiennement aux défis de cette maladie chronique et héréditaire, mais aujourd'hui je n'en souffre plus.

Avant de manger la Cuisine vivante, j'avais 40 livres de trop, et maintenant ma taille est revenue. En passant du temps sous le soleil, je ressemblais à un homard bouilli, et maintenant ma peau claire prend une légère teinte dorée. Ma vision était autrefois parsemée de flotteurs, comme des ailes de petites mouches, perceptibles lorsque je lisais un livre, et ils ont maintenant disparu. Mon visage souffrait de rosacée. C’était tellement intense que cela ressemblait à un coup de soleil permanent, ma peau pelait constamment, j'avais mal en riant, et les coins intérieurs de mes sourcils étaient secs et craquelés. Mon visage est maintenant lisse avec des joues roses, et la douleur a disparu. Et je profite d'une énergie sans fin.

C'est le meilleur mode de vie qui soit !

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Sept mois plus tard, en mars 2004, ma fille Chrystelle m'a rejoint. Elle avait une éruption cutanée sur le cuir chevelu, le visage et la nuque. Nous avons consulté médecin, naturopathe, guérisseur alternatif et fait de multiples détoxifications sans résultat. Nous avons tout changé dans notre vie pour passer à des produits 100 % biologiques : nourriture, produits de soins personnels, produits de nettoyage, literie, tout ce à quoi nous pouvions penser. Il y avait une amélioration, mais pas une guérison complète. C'était déchirant de voir le cou de Chrystelle comme si un chat s'en était servi comme d'un griffoir. Le contour de son visage avait une auréole rouge, ses paupières étaient rouges et gonflées, et son cuir chevelu était couvert d'éraflures. Dès qu'elle a commencé à manger de la Cuisine vivante, jour après jour, semaine après semaine, tout a disparu. Comme une toile que l'on restaure, les cicatrices ont disparu, et sa peau est devenue soyeuse et rayonnante. Quelle joie !

En juin 2004, mes fils, Nicholas et Sebastian, nous ont rejoints. Nicholas était un peu glouton. Une année, à l'occasion d'Halloween, il n'a pas pu résister à l'envie de manger des tas de bonbons et, à mon insu, il a dû en manger un kilo à en croire tous les emballages que j'ai retrouvés plus tard au fond de son placard. Il s'est retrouvé avec deux grosses plaies douloureuses à l'arrière des cuisses. L'homéopathie, la naturopathie et la suppression de tout le sucre de son alimentation ont eu très peu d'effet sur cette infection cutanée. Les deux traitements antibiotiques n'ont pas eu d'effet non plus. Chaque matin, la vue du sang sec sous ses ongles et des taches sur ses draps me brisait le cœur. Je ne pouvais qu'imaginer la souffrance qu'il endurait. En changeant son régime alimentaire pour la Cuisine vivante, jour après jour, semaine après semaine, les plaies ont disparu sans laisser de trace. Oh joie, quelle joie !

Quant à mon plus jeune, Sebastian, son hyperactivité était un défi pour tout le monde, y compris lui-même. Ses professeurs ont demandé qu'il prenne de la Ritaline. Nous avons supprimé toutes les sucreries, les colorants alimentaires, les jus et les fruits secs de son alimentation, sans résultat. Dès qu'il a mangé de la Cuisine vivante à 100 %, son corps s'est calmé comme une pluie fine après un orage. Une fois de plus, la médecine simple de Mère Nature a été la plus efficace. C'est tellement réconfortant pour une mère d'assister à une guérison sans l'utilisation de produits pharmaceutiques. Oh joie, oh joie, quelle joie !

PRÉOCCUPATIONS COURANTES

Cependant, ce qui s'était avéré bénéfique pour la santé de ma famille a généré des inquiétudes et des appréhensions pour les personnes de notre entourage. Vous vous dites peut-être : "Les résultats sont si positifs, pourquoi une telle inquiétude ?" Pour de nombreuses cultures, un petit geste de bienvenue se traduit par une invitation à partager un repas et le point culminant de la plupart des célébrations est le festin. De nombreuses réunions entre membres de la famille, amis ou associés se déroulent autour d'une table garnie de plats appétissants. Se nourrir est synonyme de bien-être, d'hospitalité et de convivialité. Les arômes stimulent nos sens, évoquent la cuisine exotique ou nous rappellent simplement la cuisine de maman.

Alors, pour certains, mettre de côté tous ces plats délicieux et ces sensations exquises pour adopter un mode de vie végétalien semblait impossible. Les gens ne pourront pas servir leurs recettes préférées. Et comment ce régime est-il équilibré ? Où est-ce que l'on trouve nos protéines ? Les enfants grandiront-ils et se développeront-ils normalement ?

DE NOMBREUX AVANTAGES

J'ai également été très impressionnée par la faible empreinte écologique créée par cette façon de nourrir ma famille. Nous sommes passés de la quantité habituelle de déchets générés par une famille de quatre personnes à une fraction de ces déchets. Les visites à l'épicerie sont devenues si simples ; l'allée des fruits et légumes, les épices, les herbes et les huiles ; j'y entrais et en sortais en un rien de temps. Mes placards de cuisine sont passés d'encombrés à espacés, sans four, casseroles et poêles difficiles à nettoyer. Je n'avais plus à m'inquiéter de servir un repas et de voir les aliments refroidir. Nourrir ma famille est devenu un jeu d'enfant. Et pour ajouter à la simplicité de tout cela, le lavage de la vaisselle utilisée pour servir la cuisine crue est extrêmement facile : un lavage et un rinçage rapides, et voilà !

CHOISISSEZ LA CUISINE VIVANTE !

Le mode de vie de la Cuisine vivante est loin d'être connu de tous ; il n'a pas la même notoriété que le régime omnivore traditionnel. Nos connaissances en matière de santé sont le résultat d'études et de recherches menées auprès de sujets mangeant un régime omnivore cuit. Le guide alimentaire, les informations sur les vitamines, les minéraux et les protéines catalogués comme bénéfiques pour notre santé proviennent de ces études. De ces études découle la croyance que les protéines qui sont bénéfiques pour notre corps proviennent uniquement de sources animales.

Un éléphant ne se nourrit que d'herbe, alors comment peut-il devenir si gros et si musclé ? Et le gorille ? La vache ? Serait-il possible que les protéines d'origine végétale soient aussi nutritives ? Demandez à votre médecin de famille un test sanguin annuel, qui vous donnera une indication de vos points forts et de ceux qui doivent être améliorés. Les tests annuels vous permettront de comparer les résultats et de célébrer vos améliorations. Je peux certainement affirmer que la consommation de la Cuisine vivante a redonné la santé à mon corps et que je la maintiens en bonne santé depuis cette date.